31 octobre 2012

Romantisme d'automne

        Les riches couleurs d'automne parlent à mon âme sensible. Vous qui me lisez, vous savez à quel point je suis romantique, n'est-ce pas? Comme pétrifiée par sa beauté, j'admire le tapis que forment toutes ces feuilles mortes qui s'amoncellent au pied de l'érable lacinié. En même temps, je tends une oreille: une souris pourrait s'y trouver...            Dans le coin de l'érable pourpre, mon copain le hérisson prépare manifestement l'hiver. Il s'est... [Lire la suite]

19 avril 2011

Si c'est ça le printemps...

Si c'est ça le printemps, comment sera l'été? Le jardin se comporte comme si tout devait fleurir en même temps. Une sorte de frénésie accélère les floraisons d'au moins deux à trois semaines. Les jonquilles et les narcisses n'ont pas fini leur cycle que les tulipes sont déjà ivres de soleil et de chaleur malgré l'ombre de l'érable pourpre.  On a ressorti les tables et les chaises d'été sur la terrasse.   Et on fait plein de bouquets. Certes, c'est agréable de profiter autant du jardin, mais ce printemps trop... [Lire la suite]
12 novembre 2009

Comme une feuille d'automne

Le miracle de l'automne, c'est de voir toutes ces feuilles changer de couleur et se détacher de leurs branches. Regardez ces feuilles d'érable pourpre et de peuplier par terre.  Mon bipède en ramasse régulièrement, mais il en a toujours autant car elles sont des centaines et des milliers. Et toutes, absolument toutes, elles finiront par tomber. C'est ce que j'explique à cette souris qui croit m'avoir définitivement échappée. Mais je l'ai vue grimper à toute vitesse sur le tronc de l'érable lacinié... ... [Lire la suite]
19 octobre 2008

Reines de beauté: les capucines

Les plantes du jardin ont entamé une véritable compétition pour désigner celle qui aura les couleurs les plus somptueuses. C'est le cas des deux érables qui croisent leurs branches pour mieux comparer. L'érable lacinié pare ses feuilles fines et dentelées de tous les ors tandis que l'érable pourpre ajoute de riches touches de vert pour faire chanter le vermillon. C'est aussi le cas des soleils qui parient sur la pureté de leur forme et sur le jaune intense de leurs pétales. Ils s'élancent dans le bleu du... [Lire la suite]
06 juin 2008

Toutes en finesse et en élégance, les campanules

Elles habitent dans ce jardin depuis très longtemps. Elles se ressèment spontanément, et décident seules de leur emplacement chaque année! Celles-ci, toutes en hauteur, cherchent à concurrencer la clématite qui part à l'assaut de l'érable pourpre. Et celles-ci, des campanules glomerata, se sont associées au rosier qui escalade l'érable lacinié. Je vois clair dans leur jeu: elles cherchent à se mettre en valeur, c'est évident!