automne p3

 

  

Les riches couleurs d'automne parlent à mon âme sensible.

Vous qui me lisez, vous savez à quel point je suis romantique, n'est-ce pas?

Comme pétrifiée par sa beauté, j'admire le tapis que forment toutes ces feuilles mortes qui s'amoncellent au pied de l'érable lacinié. En même temps, je tends une oreille: une souris pourrait s'y trouver...

 

 

  

 

 

Dans le coin de l'érable pourpre, mon copain le hérisson prépare manifestement l'hiver.

Il s'est fabriqué un cocon avec des tiges de solidagos et de grandes marguerittes.

 

 

 

 

 

 

 

Brrr, brrr... Il fait froid! Le ciel bleu d'automne est trompeur.

On a beau avoir une âme de poète, il fait froid aux pattes quand même!

Ouvrez-moi! Je veux rentrer!